Clinique Marc Bleuze - Homéopatie - Hypnothérapie

Vous souffrez d’ulcère, les brûlures d’estomac et reflux gastro-oesophagien, Marc Bleuze homéopathe sérieux, disponible, est à votre écoute pour vous, son bureau est situé au 1206 boul. st joseph au plateau Mont-Royal à Montréal..

Ulcère, les brûlures d’estomac et reflux gastro-oesophagien

Marc Bleuze D.I. - Iridologue - Homéopathe Uniciste sur Montréal 1206 Boul. St-Joseph est coin de la roche Plateau Mont-Royal - Naturopathe - Massage Reiki Usui - Remèdes de Fleurs de Bach - Oligo-élélments - Gemmothérapie - Naturothérapie - détoxication du corps - Bilan de santé - Coaching de vie


Ulcère, les brûlures d’estomac et reflux gastro-oesophagien

Ulcère gastroduodénal

JPEG - 10.7 ko

Description médicale

« Ulcère gastroduodénal » est une expression qui englobe, en raison de la similitude de leurs manifestations, l’ulcère gastrique, qui se forme dans l’estomac, et l’ulcère duodénal, qui se forme dans le duodénum (la première partie de l’intestin grêle). L’ulcère est en quelque sorte une plaie, qui peut être superficielle ou profonde. Il s’accompagne généralement d’inflammation et de douleurs à l’abdomen. Les douleurs ulcéreuses proviennent du contact entre l’acide sécrété par l’estomac et la plaie, qu’on peut comparer à l’application d’un tampon d’alcool sur une éraflure. De nos jours, on reconnaît que la grande majorité des ulcères peuvent être guéris définitivement.

L’ulcère gastroduodénal est une affection fréquente chez l’homme et chez la femme, surtout à l’âge adulte. On estime qu’environ 10 % de la population des pays industrialisés est susceptible de souffrir un jour ou l’autre d’un ulcère. Les ulcères duodénaux sont les plus fréquents.

Les causes

La bactérie Helicobacter pylori (H. Pylori), une bactérie qui survit à l’acidité, causerait approximativement de 60 % à 80 % des ulcères gastriques et de 80 % à 85 % des ulcères duodénaux. Ces bactéries envahissent la couche de mucus qui protège normalement l’estomac et l’intestin grêle des acides digestifs, et perturberaient ce mécanisme protecteur chez certaines personnes. Notons que, dans les pays industrialisés, 20 % des personnes de 40 ans et moins possèdent cette bactérie dans leur tube digestif. Une proportion qui atteint 50 % chez les plus de 60 ans. L’infection est encore plus courante dans les pays non industrialisés.

Voici d’autres causes :

- une production excessive d’acide par l’estomac (hyperacidité gastrique), attribuable à des abus alimentaires, un stress important, un facteur héréditaire, etc.

- la prise fréquente de médicaments qui endommagent la paroi du tube digestif, ce qui cause des ulcères chez près de 20 % des personnes : les anti-inflammatoires (dont l’Aspirine®, l’Advil® et le Motrin®) et certains médicaments contre l’arthrite

- un choc, une brûlure grave, des blessures importantes ou encore le stress lié à une maladie grave ; se créent alors des « ulcères de contrainte », qui sont souvent multiples et se situent dans l’estomac

- rarement, un ulcère à l’estomac peut se révéler être un cancer à l’estomac qui s’est ulcéré.

Reflux gastro-oesophagien

JPEG - 14.2 ko

Description médicale

Le reflux gastro-oesophagien est un trouble qui provoque la régurgitation du contenu de l’estomac (incluant les sucs gastriques) dans l’oesophage. Le revêtement intérieur de l’oesophage n’étant pas conçu pour résister à l’assaut des sucs gastriques, l’inflammation s’installe, suivie de brûlures et d’autres symptômes d’irritation de l’oesophage. Avec le temps, il peut en résulter des dommages à l’oesophage.

Dans le langage courant, on parle souvent de brûlures d’estomac pour désigner le reflux gastro-oesophagien.

Chez la plupart des personnes, le problème est causé par un mauvais fonctionnement du sphincter oesophagien inférieur, anneau musculaire situé à la jonction de l’oesophage et de l’estomac. En circonstances normales, le sphincter oesophagien inférieur empêche le contenu de l’estomac de remonter dans l’oesophage, s’ouvrant seulement pour laisser passer la nourriture ingurgitée, jouant ainsi un rôle de valve protectrice. En cas de reflux, le sphincter s’ouvre à des moments inopportuns et laisse sortir les sucs gastriques de la cavité de l’estomac. Les personnes qui souffrent de reflux ont souvent des régurgitations acides après un repas ou pendant la nuit. Ce phénomène de régurgitation est bien connu chez le nourrisson, chez qui le sphincter est immature.

Au Canada, on estime que 29 % de la population serait incommodée par des épisodes de reflux gastro-oesophagien. Aux États-Unis, 44 % de la population adulte aurait des reflux au moins une fois par mois. Évolution

Chez la majorité des personnes, les symptômes de reflux sont chroniques et apparaissent par récidives. Les traitements offerts actuellement offrent le plus souvent un soulagement complet, mais temporaire des symptômes. Ils ne permettent pas de guérir la maladie. Complications

Une exposition prolongée de l’oesophage aux substances acides peut engendrer une inflammation appelée oesophagite, des ulcères oesophagiens, et parfois un rétrécissement du diamètre de l’oesophage. Quand la situation devient chronique, cela peut conduire à l’oesophage de Barrett. La couleur gris-rose normale des tissus de l’oesophage est alors remplacée par une couleur enflammée rose saumon. Cet état augmente le risque d’adénocarcinome dans l’oesophage, une forme de cancer.

Notons que les personnes atteintes de reflux sont plus à risque de problèmes dentaires en raison de l’acidité accrue dans la bouche. Quand consulter ?

Quand l’une ou l’autre des situations suivantes se présente :

- une sensation de brûlure et des régurgitations acides plusieurs fois par semaine ;
- les symptômes de reflux perturbent le sommeil ;
- les symptômes reviennent rapidement si l’on décide d’arrêter les médicaments antiacides ;
- les symptômes durent depuis plus d’un an et n’ont jamais été évalués médicalement ;
- les symptômes d’alarme (voir ci-dessous).

Symptômes

Principaux symptômes

- Une sensation de brûlure derrière le sternum qui s’accentue après les repas, en position inclinée ou couchée.
- Des régurgitations acides, qui donnent un goût amer dans la bouche. Symptômes d’alarme

- Une douleur durant la déglutition.
- Une voix enrouée, spécialement le matin.
- Une toux, une respiration asthmatique et un besoin répété de se rincer la gorge.
- Des maux d’estomac et des vomissements.
- Une perte de poids.
- Des expectorations (crachats) qui contiennent du sang ou du sang dans les selles.

N.B. La douleur causée par la brûlure peut parfois être intense au point de faire penser à une crise cardiaque.

Votre Rendez-vous avec Marc Bleuze

- Clinique de Montréal Plateau Mont-Royal
Tél. 514 702-8848
info reiki-therapies.com

Clinique homéopathique par webcam à l’adresse Skype suivante : marcbleuze

Précautions d’usage : L’homéopathie ne se substitue à aucun traitement médical mais peut par contre en renforcer les effets ou aider à mieux les tolérer.




Realisation Florence Vailhen 2006. Copyright © 2008 Reiki-Therapies. All Rights Reserved.
Designated trademarks and brands are the property of their respective owners.
Reiki-Therapies and the Reiki-Therapies logo are trademarks of Reiki-Therapies
Intégration Art-Image