Clinique Marc Bleuze - Homéopatie - Hypnothérapie

Syndrome de Diogène


Aujourd’hui, je vais vous parler d’un syndrome ou plus tôt d’une situation que certains d’entre nous connaissent ou vont découvrir soit pour eux-même soit pour l’un de leurs parents.

En tout cas, avec les années qui arrivent de plus en plus vite pour nous tous, il y a de grandes chances que nous y passions tous.

Voici ce que je veux partager avec vous aujourd’hui :

Le syndrome de Diogène. Celui-ci est un ensemble de symptômes décrit par Clark, en 1975, caractérisant un trouble du comportement chez la personne âgée conduisant à des conditions de vie négligées, voire insalubres.

Ce syndrome associe entre autres à :

- Une négligence parfois extrême de l’hygiène corporelle et domestique, comme ne plus faire la vaisselle, le ménage...

- Une accumulation d’objets hétéroclites nommée également syllogomanie, telle que l’accumulation de journaux, magazines...

- Un total déni de son état et de ses comportements, associé en conséquence à une absence totale de toute honte.

- Un isolement social qui est habituellement admis dans sa culture.

- Un refus d’aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive et souvent associée à des reproches et de la méchanceté envers les aidants.

- Une personnalité pré-morbide : soupçonneuse, astucieuse, distante, tendant à déformer la réalité.

Les personnes présentant ce syndrome peuvent choisir un isolement social aussi grand qu’il lui est possible :

Elles en arrivent à vivre presque recluses chez elles, ne sortant plus et évitant de communiquer avec la famille, décrochant le téléphone pour éviter de parler. N’ayant, dès lors, plus autant de raisons d’entretenir son logement, ainsi de ne devoirs plus rien aux autres et à leurs justifier leurs comportements, ils se désintéressent en même temps, à un degré plus ou moins grand, de son hygiène personnelle !

Je me fais la réflexion sur nos institutions qui aujourd’hui ont pris le relais de la famille pour s’occuper de nos parents. Souvent je trouve dur de voir qu’une douche ou qu’un bain soit donné à nos parents, et cela juste une fois semaine, quel lien, je vous laisse l’analyse de ce constat !

On retrouve aussi que nos parents peuvent se penser, à tort ou à raison, être en risque de pauvreté extrême, ce que leurs est suggérés par leur vie peu gratifiante. Elles essaient d’économiser le plus possible pour parer à l’avenir, et accumulent parfois des sommes importantes sans avoir réellement conscience de leurs valeur.

Accumuler est une résonance chez eux, comme chez nous ! C’est la litanie que la société ne cesse de nous répéter à chaque seconde de notre vie, comme autant de prêches...

Oui, cette nouvelle religion de la consommation à tout va, ACCUMULE ! Elle peut nous choquer, mais nos parents continuent ce que nous faisons en permanence...

On retrouve un tel comportement chez des personnes d’âge avancé souffrant de solitude après la mort d’un conjoint ou d’un parent très proche.

Ce comportement peut être encouragé par une fragilité financière perçue, justifiée ou non.

La solitude, subie ou voulue, semble le facteur de déclenchement principal. Le syndrome touche également quelques personnes jeune. Tout cela nous montre aussi une certaine dépression de toutes personnes fragiles et isolées...

Comment aider nos parents ? Il faut essayer d’être le plus présent possible et faire un suivit par un médecin pour aider à cette déprime...

Peut être que de permettre à nos parents de vivre leurs deniers moments avec nous, au sein de notre famille, serait une solution salutaire, voir à supprimer ce syndrome. Rien n’est plus simple aujourd’hui, tout est compliqué...

Je ne sais pas ce que me réserve l’avenir ni comment mes enfants s’occuperont de moi ni comment les institutions avec l’immense problème de la dette ce q’ils feront de nos vieux os, car déjà qu’on parle ouvertement de ne plus s’occuper de personnes âgées, qu’elles n’apportent plus rien à la société, à part, à leurs yeux, un poids monétaire supplémentaire...

J’espère voir briller un soleil comme solution, mais pas de couleur verte !

Marc Bleuze 2 mars 2013




Realisation Florence Vailhen 2006. Copyright © 2008 Reiki-Therapies. All Rights Reserved.
Designated trademarks and brands are the property of their respective owners.
Reiki-Therapies and the Reiki-Therapies logo are trademarks of Reiki-Therapies
Intégration Art-Image