Clinique Marc Bleuze - Homéopatie - Hypnothérapie

Marc bleuze homéopathe sur montréal 1206 boul. st joseph

Soins pour les Chats...

Marc Bleuze D.I - Iridologue - Homéopathe Uniciste sur Montréal 1206 Boul. St-Joseph est coin de la roche Plateau Mont-Royal - Naturopathe - Massage Reiki Usui - Remèdes de Fleurs de Bach - Oligo-éléments - Gemmothérapie - Naturothérapie - détoxication du corps ...


Nouveau depuis décembre 2008, un jour par semaine Marc offre gratuitement des soins pour soigner en Homéopathie, Reiki et Fleurs de Bach les animaux abandonnés qui sont recueillis au refuge de la SPCA des Laurentides qui est situé à st-agathe des monts.

Marc s’engage à reverser 5% du prix de chaque consultation en homéopathie, Reiki et Fleurs de Bach pour vos animaux, à un organisme de défense des animaux du Québec...

En soignant votre animal de compagnie aider une cause !

Marc a décidé de traiter les animaux sur le même point d’égalité avec les humains. En mettant le même tarif pour nos amis à 4 pattes et les personnes, car en général, dès que cela touche les animaux, bizarre, les prix des soins fond bond, beaucoup plus dispendieux pour les maîtres qui sont vulnérables..

Le premier vétérinaire homéopathe, Guillaume Lux, est né le 6 avril 1776 à Oppeln en Silésie. Il devient vétérinaire et pratique l’homéopathie à partir de 1820. En 1833, il publie Zooiasis qui permet de confirmer l’action de l’homéopathie dans la plupart des maladies du Cheval.

" De même qu’il y a une anatomie, une physiologie, il n’y a de même qu’une pathologie, qu’une matière médicale, qu’une seule médecine pour tous les êtres vivants. "

Ainsi s’exprimait notre confrère et c’est probablement cette phrase qui a guidé toute notre carrière. Lux n’utilisait que quatre médicaments pour guérir coliques et boiteries des chevaux, prévention des avortements et pneumonie du bétail. Ces quatre médicaments étaient : NUX VOMICA, CAMPHORA, OPIUM, ACONIT.

JPEG - 3.2 ko

Le 18 octobre 1836, le docteur Gunther publie Die Krankheiten des Pferdes. Il affirme avoir utilisé, avec succès, 188 médicaments chez le Cheval. Il y aura cinq éditions successives de cet ouvrage en Allemagne. C’est le premier grand succès de l’homéopathie.

Le premier écrit américain (1842) est dû au docteur Smith de Philadelphie. Il a appelé en consultation un confrère médecin, pour soigner un cheval frappé par une néphrite grave. Une dose de BELLADONNA 12 CH le remet sur ses jambes en 12 heures. Dix doses de BELLADONNA 12 CH sont ainsi administrées à 24 heures d’intervalle.

En 1886, Humphreys édite aux Etats-Unis un Manuel vétérinaire. Il y dénonce la brutalité des méthodes thérapeutiques en cours à l’époque et propose des " formules complexes " qui ont donné, chez le Cheval et les autres animaux, des résultats fort appréciables. En 1896, à Londres, Hurndal publie un Traité d’homéopathie consacré au Cheval. Puis… le silence jusqu’en 1930. Beaucoup de publications courtes, mais peu de véritables ouvrages dont la plupart sont aujourd’hui épuisés.

En 1935, Schmager publie un volume de soixante-seize pages destiné aux agriculteurs, pour qu’ils puissent soigner eux-mêmes leurs animaux.

Citons Dutems de Montargis qui guérit des chevaux atteints de botulisme avec des doses de PYROGENIUM 7 et 9 CH. Schmidt, à Genève, empêche ses poissons rouges de tourner en rond en leur donnant GELSEMIUM 9 CH ; c’est le médicament que nous conseillons, bien des années plus tard, aux chevaux trop émotifs qui perdent tous leurs moyens avant les épreuves.

Ferreol, à Genève, montre l’action de PLATINA 7 CH dans le traitement de la nymphomanie. En 1939, Fare publie Eléments de matière médicale homéopathique vétérinaire, ouvrage toujours très intéressant à consulter.

Egalement en 1939, Pigot publie un Précis de thérapeutique vétérinaire pour chiens et chats, malheureusement épuisé. Après la Seconde Guerre, grâce au professeur Bordet, titulaire de la chaire de chirurgie à Alfort, des thèses consacrées à l’homéopathie sont publiées. Puis Aubry, Bardoulat, Lamouroux et Wolff ont publié leurs expériences thérapeutiques. Leurs livres sont malheureusement épuisés. Dans les années 1970 à 1990, le professeur Le Nihouannen, professeur de chirurgie à l’Ecole Vétérinaire de Lyon puis à l’Ecole Vétérinaire de Nantes, permet l’entrée de l’enseignement de l’homéopathie dans ces deux écoles vétérinaires. Il est également l’initiateur de nombreuses thèses. Tous les ouvrages et thèses peuvent être consultés dans les bibliothèques des écoles vétérinaires.

JPEG - 36.5 ko

Quels animaux soigner par l’homéopathie...

Toutes les espèces animales peuvent recevoir des médicaments homéopathiques, chez elles ils s’avèrent être une thérapeutique :
- efficace,
- non toxique et non iatrogène (pas de problème de surdosage ou de réactions spécifiques),

Les matières médicales pour soigner les animaux sont les mêmes que celles écrites pour soigner les humains. Il n’existe pas de Matière Médicale Vétérinaire. Par contre, il existe des livres de Thérapeutique vétérinaire homéopathique.

Les plus grands utilisateurs d’homéopathie vétérinaire sont : 1. Les éleveurs d’herbivores (ruminants et équins) appartenant à une filière d’élevage agrobiologique, pour soigner les bovins laitiers, caprins, ovins, chevaux.

• Pathologie de la mamelle : mammites aiguës et chroniques. Les antibiotiques traditionnellement utilisés par les éleveurs obligent l’éleveur à jeter le lait pendant les trois jours suivant la guérison de la vache (à cause des résidus médicamenteux présents dans le lait) ; ceci n’est pas utile en homéopathie.

• La pathologie locomotrice : Première pathologie chez le cheval, elle nous permet d’expliquer comment ARNICA, médicament donné dans les douleurs traumatiques et efforts musculaires est le premier médicament homéopathique prescrit chez le cheval.

2. Les propriétaires d’animaux de compagnie (chiens, chats, oiseaux). Les motivations des propriétaires pour opter pour l’homéopathie reposent principalement sur trois réflexions :

• leur animal a une pathologie complexe ou chronique qui ne cède pas à la thérapeutique classique. Pourquoi ne pas essayer l’homéopathie en dernier recours ? • l’animal est âgé, fortement médicamenté et la pathologie dont il souffre actuellement ne peut pas être soignée par allopathie car il y aurait des risques d’incompatibilité médicamenteuse : par exemple chien diabétique qui présente des troubles de comportement. • les propriétaires se soignent par homéopathie et veulent que leur animal bénéficient aussi des avantages de cette thérapeutique.

3. Un intérêt particulier pour les oiseaux nous a montré l’efficacité de l’homéopathie chez ces animaux, qu’ils soient de cage, de volière ou d’élevage. Ainsi avons-nous soigné des perroquets atteints de pica, des poules pondeuses en diminution de courbe de ponte, des dindes vaccinées et " tousseuses ".. etc.

Pathologies animales et homéopathie

Tous les animaux malades, quelle que soit leur pathologie, peuvent bénéficier d’un traitement homéopathique qui peut être prescrit seul ou en complément d’un traitement allopathique. Ainsi l’homéopathie peut tout à fait cohabiter avec des antibiotiques. Ceux-ci vont agir sur le processus bactérien (multiplication par exemple) et l’homéopathie agira sur l’animal affaibli, malade. En fait, les principales demandes de traitement concernent les pathologies où l’allopathie est déficiente, à savoir chez le chien et le chat :

• Pathologies de la peau : 80 % des problèmes de peau chez les canins sont liés aux parasites (puces, teignes…), aux surinfections bactériennes (staphylococcies), aux troubles hormonaux et se traduisent le plus souvent par des dépilations et du prurit. Les médicaments employés font partie des " anti " (antibiotiques, antifongiques, antiparasites, antiprurigineux, corticoïdes) qui, spectaculaires au départ, sont souvent (tels les antibiotiques et les corticoïdes) décevants à long terme car ils génèrent des résistances ou des pathologies secondaires (le cushing iatrogène par exemple, conséquence d’abus de corticoïdes). Le traitement homéopathique s’alliera à un traitement anti parasitaire (il ne le remplacera en aucun cas) et permettra à l’animal de cicatriser plus rapidement et devenir moins sensible à ces parasites. Il prolongera l’efficacité du traitement anti biotique en évitant les complications secondaires.

• Pathologies du système nerveux (troubles du comportement) : Les antidépresseurs, anxiolytiques, … soignent mal et incomplètement nos animaux déprimés ou anxieux. Ils sont aussi quelquefois difficiles à doser. L’anxiété animale est une pathologie complexe dont le traitement nécessite la participation active des membres de la famille ; et souvent la rééducation du chien (… et du propriétaire !) est lente et longue. L’homéopathie permet à l’animal d’accepter cette remise en question, de calmer ses crises d’angoisse et de reprendre confiance en lui et en son propriétaire, sans inconvénient secondaire lié à la thérapeutique.

• Pathologies de la sexualité : Les manifestations d’ " hyper sexualité " : chevauchement des jambes, masturbation, sont souvent des troubles de comportement et peuvent se régler facilement par homéopathie et rééducation comportementale. Cela évite parfois la castration ou l’emploi d’ " anti-hormones ". L’homéopathie permet aussi aux éleveurs de chiens et de chats (comme le font les éleveurs de vaches laitières) d’intervenir efficacement et en douceur sur le travail lors de la mise bas des femelles, sur la qualité de la lactation et la croissance harmonieuse des petits. L’évolution vers la guérison des jeunes malades est remarquablement rapide.

• En gériatrie : Chez les animaux âgés, l’homéopathie accompagne le plus souvent l’allopathie. Par exemple le vieux chien tousseur atteint d’une cardiopathie irréversible recevra un traitement allopathique pour aider son cœur et un traitement homéopathique (qui tiendra compte de sa cardiopathie et de son traitement) pour améliorer sa fonction locomotrice. Le vieux chien déprimé retrouvera par un traitement homéopathique une qualité de vie compatible avec celle de sa famille, sans avoir les inconvénients iatrogéniques des antidépresseurs… ou autre médicament du système nerveux.

• Chez le chat : L’homéopathie est particulièrement recommandée dans la pathologie urinaire du chat, accompagnée bien sûr d’une alimentation appropriée et permet d’éviter chez les animaux prédisposés les calculs urinaires et cystites ; le marquage urinaire est un trouble de comportement justifiable d’un traitement homéopathique et d’une rééducation. Il est très difficile de rééduquer un chat dominant, de plus castré, dans cette pathologie. Cela est plus facile avec l’usage de tubes de granules.

La posologie en homéopathie

Les médicaments homéopathiques peuvent être :

• Placés directement dans la bouche :

Granules : ouvrir grand la bouche et placer les granules au fond de la gorge. Refermer rapidement et caresser l’animal sous la mâchoire inférieure et la face ventrale du cou jusqu’à la déglutition. Gouttes : glisser le compte-gouttes ou la seringue pleine dans la commissure des lèvres et injecter le contenu.

• Dilués dans de l’eau : Bien mélanger : pour cela agiter plusieurs fois la solution médicamenteuse et la placer dans l’eau de boisson individuelle ou collective. Bien nettoyer les abreuvoirs au préalable, l’eau d’abreuvement aura été coupée pendant quelques heures auparavant, afin que toute la solution médicamenteuse soit bue.

On ne le signifie pas l’homéopathie comme un produit de remplacement pour les soins vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire au sujet du meilleur traitement médical pour votre animal.

Merci DocHomeo

Reprenez votre Vie et votre Santé en main...

Pour toutes questions et pour votre Rendez-vous avec Marc Bleuze

- Clinique de Montréal Plateau Mont-Royal
Tél. 514 702-8848
info reiki-therapies.com

Clinique homéopathique par webcam à l’adresse Skype suivante : marcbleuze

Précautions d’usage : L’homéopathie ne se substitue à aucun traitement médical mais peut par contre en renforcer les effets ou aider à mieux les tolérer.




Realisation Florence Vailhen 2006. Copyright © 2008 Reiki-Therapies. All Rights Reserved.
Designated trademarks and brands are the property of their respective owners.
Reiki-Therapies and the Reiki-Therapies logo are trademarks of Reiki-Therapies
Intégration Art-Image