Clinique Marc Bleuze - Homéopatie - Hypnothérapie

Marc Bleuze D.I - Hypnologue - Hypnose - Iridologue - Homéopathe Uniciste sur Montréal 1206 Boul. St-Joseph est coin de la roche Plateau Mont-Royal - Naturopathe - Massage Reiki Usui - Remèdes de Fleurs de Bach - Oligo-élélments - Gemmothérapie - Naturothérapie - détoxication du corps ...

La fleur de peau

Marc Bleuze D.I. - Hypnose - Hypnologue - Iridologue - Homéopathe Uniciste sur Montréal 1206 Boul. St-Joseph est coin de la roche Plateau Mont-Royal - Naturopathe - Massage Reiki Usui - Remèdes de Fleurs de Bach - Oligo-élélments - Gemmothérapie - Naturothérapie - détoxication du corps - Bilan de santé - Coaching de vie - Soins antirides pour la peau du visage et du cou


La fleur de peau

De quoi nous parle-t-il ? allons plus loin... En général, on ne lui prête pas attention, du moins pas autant qu’il faudrait. Et pourtant, on ne peut pas l’ignorer : elle est en permanence avec nous, chacun de nos regards se porte sur elle. Mais oui, on la gratte, la pince, l’épile, la rase, la perce, la peint, parfois même, on la brûle par accident ou pas. On la découpe, l’étire et l’agrafe. Mais surtout on la crême, la parfume, la maquille, la touche, la caresse, la masse, l’embrasse en détectant son goût un peu salé. Vous l’aurez deviné, c’est bien de votre peau que je vous parle aujourd’hui.

Nous l’avons en permanence devant nos yeux, que ce soit la nôtre ou celle que l’on croise dans la rue, c’est notre miroir, notre identité, notre premier habit, notre contact avec l’extérieur et le reste de l’univers. Cela peut être une cuirasse et un pouvoir aussi. Elle nous permet de communiquer, de ressentir, de parler avec les autres, comme les premières caresses à un bébé, les premières têtées, et pour une personne non voyante, elle en apprend beaucoup sur nous en la touchant.

La peau envoie des messages olfactifs différents selon nos émotions, nos peurs, notre attirance pour les uns et les autres, nous différencie ou nous associe par sa couleur à un groupe. On peut se faire dorer au soleil pour nous représenter la santé, la jeunesse, la vitalité. On peut aussi la couper, la tirer, la botoxer afin de gagner quelques années de jeunesse.

Aujourd’hui plus qu’hier, cette peau est utilisée, sollicitée en permanence comme un moyen de séduction en la maquillant, en la parant de bijoux, de tatouages et dans des cas un peu plus extrêmes en la scarifiant ou en lui ajoutant des d’implants corporels. On l’utilise comme une parure, un vêtement et cela depuis toujours. Et pourtant nous parlons d’un organe, oui un organe comme le foi ou le coeur et si on regarde de plus près, c’est le seul organe avec lequel on a autant d’échanges et de communications. Cette peau représente plus ou moins 2 m2 de surface, son rôle est de nous protéger des éléments extérieurs, des radiations, du froid, de la chaleur, des coupures... Cette peau aide aussi les poumons en respirant et aussi en détoxicant notre organisme des déchets par la transpiration. Notre peau tient aussi nos muscles...

En revanche, on lui prête une attention différente lorsque des symptômes physiques apparaissent : à ce moment-là, c’est notre corps qui nous parle. Oui notre corps nous parle en permanence et nous informe sur ce qui se passe de bien ou pas dans notre être, surtout au niveau émotionnel lorsque nous réagissons à une situation, un stress, un trauma, une peur, un ressentiment, une déception, un abandon dans notre quotidien. Notre corps nous adresse un message et aussi d’une certaine manière agit comme une soupape qui se présente sous une forme de symptômes physiques divers comme les points noirs, boutons, l’acné, psoriasis, eczéma, condylomes, verrues... tous nous indiquent une souffrance intérieure, un débalancement du psychisme que nous subissons, vivons comme tel dans notre vie. Ces symptômes sont comme une alarme, des cris, des pleurs silencieux de notre détresse. Il faut y voir une opportunité d’apporter des changement à notre vie, changer notre fréquence.

Que nous disent ces symptômes :

- l’acné : notre difficulté à savoir qui nous sommes
- le psoriasis : un double abandon physique que l’on ressent
- l’eczéma et le zona : suite d’un grand stress, trauma, colère
- une verrue : je me sens laid, inutile

Tous sont autant de façons de se couper des autres et de se retrouver à l’intérieur de soi où l’on se sent en sécurité. Alors on peut repenser à tous ces vieux adages : je te ferais la peau, tu as juste la peau sur les os, être mal dans sa peau, la chair de poule, les nerfs à fleur de peau, je t’ai dans la peau. Chacun de nous en connait au moins un et il en est de même sur tous les continent, alors n’attendez pas : écoutez votre peau.

Article : Marc Bleuze 25 02 2012

Votre Rendez-vous avec Marc Bleuze

- Clinique de Montréal Plateau Mont-Royal
Tél. 514 702-8848
info reiki-therapies.com

lien FB : http://www.facebook.com/notes/clini...

Précautions d’usage : Les fleurs de Bach ne se substitue à aucun traitement médical mais peut par contre en renforcer les effets ou aider à mieux les tolérer.




Realisation Florence Vailhen 2006. Copyright © 2008 Reiki-Therapies. All Rights Reserved.
Designated trademarks and brands are the property of their respective owners.
Reiki-Therapies and the Reiki-Therapies logo are trademarks of Reiki-Therapies
Intégration Art-Image