Clinique Marc Bleuze - Homéopatie - Hypnothérapie

Vous souffrez des effets de la ménopause ou de l’andropause..., Marc Bleuze homéopathe sérieux, disponible, est à votre écoute pour vous, son bureau est situé au 1206 boul. st joseph au plateau Mont-Royal à Montréal..

Andropause et Menopause

Marc Bleuze D.I. - Iridologue - Homéopathe Uniciste sur Montréal 1206 Boul. St-Joseph est coin de la roche Plateau Mont-Royal - Naturopathe - Massage Reiki Usui - Remèdes de Fleurs de Bach - Oligo-élélments - Gemmothérapie - Naturothérapie - détoxication du corps - Bilan de santé - Coaching de vie


Ménopause et andropause

JPEG - 3 ko

Une nouvelle vie vous attend...

La vie physiologique d’une femme est traversée par des étapes naturelles bouleversantes à bien des égards. Puberté, grossesse et ménopause en sont les tournants majeurs. Place à présent à une femme active, bien dans son corps malgré les changements qu’il subit. Qu’en est-il des hommes ? Touchés de manière moins brusque par la cinquantaine, ils ne sont toutefois pas épargnés.

Physiologiquement, la ménopause se définit par l’arrêt des menstruations depuis au moins un an. Dès lors, cette étape marque également la fin de l’ovulation, car la ménopause survient lorsque la réserve d’ovules contenue dans les ovaires pouvant être fécondés est épuisés.

Simultanément, la sécrétion d’hormones femelles (œstrogènes et progestérones) décroît également, entraînant des changements tant physiques qu’émotionnels chez la femme. Processus naturel du vieillissement, la ménopause touche toutes les femmes généralement entre 45 et 55 ans. Elle est alors établie pour toujours, mais avec des symtômes variables.

Les symptômes

JPEG - 2 ko

La ménopause ne surgit pas brutalement dans la vie d’une femme. Elle est procédée d’une période variable appelée (périménopause) qui se caractérise par des irrégularités menstruelles jusqu’à la cession définitive des règles. C’est au cours de cette période, qui peut s’étaler sur quelques mois voire plusieurs années, que la production d’hormones sexuelles féminines diminue petit à petit. Il en résulte des troubles des règles : allongement ou raccourcissement du cycle, modification d’abondance ou de durée, saignements abondants et fréquents, etc. Lorsque les règles cessent, les premiers symptômes se font ressentir. On passe à l’étape suivante : la ménopause. Les principaux symptômes se divisent en deux groupes : les symptômes corporels et les symptômes d’ordre psychologiques.

Les symptômes corporels

JPEG - 2 ko

Les bouffées de chaleur et la sueur nocturne figurent parmi les symptômes physiques les plus connus.

Physiologiquement, ce phénomène se produit suite à la diminution des oestrogènes dont le rôle est notamment de réguler la température corporelle. Lorsque la sécrétion d’oestrogènes diminue, ce mécanisme devient défectueux : des bouffées de chaleur se manifestent alors. Cette sensation de chaleur est le plus souvent suivie par une crise de sueur plus au moins incommodante, surtout la nuit. L’épisode peut durer 2 à 5 minutes, puis se terminer par des frissons et des tremblements. La qualité du sommeil en est brièvement perturbée, mais tout l’équilibre l’est aussi. Certains désagréments, par exemple, suite à une nourriture trop épicée, la température extérieure, des boissons chaudes des espaces étroits... Mieux comprendre le fonctionnement permet de ne pas être victime de cette influence hormonale, mais au contraire de la dompter !

Ne pas oublier la sexualité qui en subit les conséquences : sécheresse vaginale et douleurs au cours des rapports.

N’hésitez pas à en parler à Marc et demandez des conseils. Nous sommes à votre disposition et à votre écoute pour vous prodiguer des soins thérapeutiques personnalisés et précis selon vos besoins pour vous aider. Il existe différentes solutions en phytothérapie, homéopathie, que l’on peut adapter au mieux en fonction de chacune d’entre vous.

Les symptômes psychologiques

JPEG - 8.2 ko

Saute d’humeur, irritabilité, anxiété, dépression... représentent un petit échantillon des symptômes psychologiques liés à la ménopause, qui se caractérise par une vulnérabilité psychologique accrue. L’émotivité est à son paroxysme, les réactions sont plus fortes, les obstacles paraissent insurmontable. Beaucoup de femmes passent difficilement le cap de la ménopause et voient dans cette transition le début du vieillissement.

En revanche, elles sont également de plus en plus nombreuses à vivre la cinquantaine comme un nouveau départ ! En effet, de nos jours, l’image de la personne âgée impotente n’est plus d’actualité grâce aux progrès de la médecine et à l’allongement de l’éspérence de vie. Place aux femmes de cinquante ans et plus, actives, pleine de vitalité et séduisantes ! Et n’oubliez pas que nous sommes là pour vous écouter, vous aider et vous conseiller.

L’andropause pour les messieurs, mythe ou réalité ?

Le phénomène de l’andropause est un peu différent car la sécrétion des androgènes ne s’arrêtent jamais vraiment et certains hommes peuvent avoir des enfants à un âge avancé. Selon les statistiques, la moitié des hommes de 50 ans présenterait des symptômes d’andropause. Un secret bien gardé : les hommes ne parlent pas volontairement ni volontiers de cette période trouble et ne consultent pas pour autant un praticien ou son médecin. Concrètement, il s’agit d’une série de manifestations organiques, psychiques, comportementales et psychologiques survenant chez l’homme âgé de 50 à 70 ans et provoquée par une baisse de testostérone, l’hormone sexuelle masculine sécrétée par les testicules.

Pour vous aider, il existe des produits naturels qui permettent de retrouver un rythme de vie beaucoup plus réguliers et plus calme en évitant les désagréments de tout genre. Demander nous conseils, nous sommes à votre disposition pour vous conseiller.

L’andropause n’est pas une maladie, mais un état !

Tolérable dans certains cas, mais si incommodante dans d’autre que le médecin préscrira des hormones de substitution ou des soins naturels bienfaiteurs de la part d’un praticien naturopathe qualifié.

En conclusion, pour les femmes comme pour les hommes, la ménopause et l’andropause sont des étapes de vie qui sont logiques, et qui, reconnues et observées au bon moment, peuvent être limitées et soignées efficacement et correctement.

Dans tous les cas nous sommes toujours à votre disposition pour vous conseiller de manière optimale. Notre but principal étant la prévention !

Ménopause, andropause et libido

JPEG - 21.4 ko

Ménopause et andropause sonnent-elles nécessairement le glas de l’activité sexuelle ? pas si sûr, ainsi, outre les problèmes physiologiques réels liés aux bouleversements hormonaux (comme la sécheresse vaginale, que l’on règle en utilisant un lubrifiant), ce qu’elle constate souvent, dans sa pratique, « c’est que la ménopause peut être une excuse pour celle qui n’a pas trop le goût de faire l’amour… Pourtant, remarque-t-elle, je vois des femmes qui juraient n’avoir plus de désir, et qui, la soixantaine venue, font la rencontre d’un nouveau partenaire. Et hop !, comme par magie, la libido revient. » C’est dire à quel point il est difficile de faire la part des choses, quand il est question de sexualité. Physiologie et psychologie sont inextricablement liées.

Ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est que la diminution de la libido, la panne momentanée de désir, l’intérêt pour la sexualité et tous les modes de séduction qui s’émoussent, sont des choses normales, quand on vieillit. Mais rien (sauf bien entendu un problème physique précis que votre médecin aura diagnostiqué) ne justifie l’arrêt complet de toute activité sexuelle. On a du mal à concevoir que des corps dans la soixantaine peuvent être érotiques. Dans ce domaine, il y a beaucoup à faire pour changer les mentalités.

Une image vaut mille maux Car il ne faut pas se leurrer, si nous vivons dans une société où la sexualité est omniprésente et affichée partout – à la télé, au cinéma, dans la publicité –, elle est toujours systématiquement associée à la jeunesse et à la beauté. Quand ils arrivent à la cinquantaine, et que leur corps a perdu de son tonus, trop de gens ont tendance à se mettre eux-mêmes sur la touche, c’est vraiment dommage.

De nombreuses recherches scientifiques démontrent que les gens qui ont une vie sexuelle active vivent plus longtemps, en meilleure santé et plus heureux !. Que le sexe ne meure pas ils sont des couples heureux.

Votre Rendez-vous avec Marc Bleuze

- Clinique de Montréal Plateau Mont-Royal
Tél. 514 702-8848
info reiki-therapies.com

Clinique homéopathique par webcam à l’adresse Skype suivante : marcbleuze

Précautions d’usage : L’homéopathie ne se substitue à aucun traitement médical mais peut par contre en renforcer les effets ou aider à mieux les tolérer.




Realisation Florence Vailhen 2006. Copyright © 2008 Reiki-Therapies. All Rights Reserved.
Designated trademarks and brands are the property of their respective owners.
Reiki-Therapies and the Reiki-Therapies logo are trademarks of Reiki-Therapies
Intégration Art-Image